Calendrier du SIARP

Le projet de loi actant le retour des néonicotinoïdes, après avoir été voté par les parlementaires est maintenant adopté par les sénateurs !

Consultez ici les détails du scrutin du 27 octobre 2020 scrutin du sénat

A lire l’article de l’UNAF

Agissez pour que les députés votent contre le retour des néonicotinoïdes en France, signez la pétition

Pour la troisième année consécutive, l’enquête sur les mortalités hivernales est renouvelée pour estimer les pertes de colonies d’abeilles telles qu’observées par les apiculteurs en sortie d’hivernage.

Un article édité en juin 2020 par Agreste, le service statistique ministériel de l’agriculture.

En 2018 2 900 apiculteurs basés en Ile-de-France ont déclaré détenir 33 000 ruches dont 29 300 localisées en Ile-de-France…, 75 apiculteurs Franciliens possèdent au moins 50 ruches.. à lire ici:

Service statistique du mistère de l'agriculture

 

La déclaration de ruches 2020 : du 1er septembre au 31 décembre 2020

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre d’une part et leurs emplacements d’autre part[1]. La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue.

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida. Elle permet également de mobiliser des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen permettant un soutien à la mise en œuvre d’actions en faveur de la filière apicole française.